7 septembre 2021
Muriel B.

Le manager-Jardinier, ou comment agir sur l’environnement de ses collaborateurs comme le jardinier le fait pour ses plantes

L’article expertise de la rentrée par Lorette BUYS, Consultante et Directrice générale de POP, à partager et commenter sur Linkedin ici 

L’été se poursuit, les vacances se terminent…. moment privilégié de repos et de détente pour démarrer une nouvelle année pleine d’enthousiasme !

L’été est aussi le moment des récoltes, bonnes ou mauvaises : tomates, pommes de terre, fruits….

A la maison, mon mari est le pro en la matière. A la fin de l’hiver, il fait ses semis et au printemps les premières plantations se font.

D’ailleurs, il me dit souvent que l’art du jardinage présente des similitudes avec celui du management ! Si, si, vous lisez bien ; alors lâchons notre costume de manager pour revêtir celui du jardinier ; et voyons quels rapprochements nous pouvons faire.

  • Enrichir son terrain : Un jardin sans apport et sans terreau s’appauvrit progressivement ; tout comme une équipe qui n’est pas nourrie, qui n’apprend pas, qui ne grandit pas, se paupérise ; le manager doit donc être capable d’identifier les besoins de son équipe ;

 

  • Soigner l’environnement : Toute l’attention du jardinier réside dans l’observation du milieu et dans le soin dont il entoure ses plants ; pour se faire, il veille à apporter la bonne dose d’eau, de soleil ou d’humidité. Tout comme le jardinier, le manager aura à cœur de soigner les conditions et l’ambiance de travail ; il communiquera clairement et de manière transparente à son équipe.

 

  • Opter pour une approche systémique : dans notre jardin, les fleurs épousent les légumes ; la capucine attire les pucerons des pieds de tomate ! Le bon jardinier utilise donc sa connaissance de l’écosystème pour arranger son jardin de la façon la plus optimale. Ainsi, le manager devra également intégrer au quotidien toutes les parties prenantes de l’entreprise !

 

  • Respecter les saisons : la métaphore des saisons permet aussi de voir comment est rythmée la vie d’une entreprise ; Il y a un temps pour préparer le terrain, le labourer, le nettoyer et l’enrichir. Un temps pour sélectionner les graines et pour planter. Un temps pour accompagner la croissance et un temps pour la récolte. Un temps pour fêter les récoltes, un temps pour le repos, pour le ressourcement, la réflexion et la préparation de nouveaux projets

 

  • Savoir patienter : sans aucun doute la chose la plus difficile à faire en entreprise… tout va vite, tellement vite,… qu’il faudrait des résultats immédiats et durables ! Impossible !! La nature nous invite à s’inspirer de son rythme pour imaginer un nouveau mode de management…

 

Alors bon jardinage !!

Lorette BUYS

ecole pop lorette buys